Les spécificités des peaux noires et mates

Les spécificités des peaux noires et mates

Prendre soin de sa peau ne commence pas par l’achat de produits miracles ou bien le suivi d’une routine dite idéale. Avant de prendre toute décision, il est nécessaire de connaître votre peau et comprendre ses caractéristiques ainsi que ses besoins. Voici donc les spécificités les plus importantes à noter afin de répondre aux vrais besoins de votre peau :

1. LA DENSITÉ

Les peaux noires, mates et métisses sont de nature plus denses que les peaux caucasiennes, en raison de la présence de fibres de collagène et d’élastine dans leur derme. Elles sont également plus compactes avec 12 couches cornées contre 8 pour les autres carnations.

Quant au renouvellement cellulaire, il est 2,5 fois plus lent pour les peaux noires, ce qui nécessite d’inclure des actifs spécifiques dans votre routine afin de garantir une régénération cellulaire plus rapide.

2. LA MÉLANINE

Les peaux foncées se caractérisent par une forte intensité de la pigmentation mélanique. Les cellules qui assurent cette pigmentation sont en effet plus actives chez les peaux foncées. Cette caractéristique, propre aux peaux pigmentées leur permet d’avoir une meilleure protection contre les rayons ultraviolets. Mais attention, elle n’annule en aucun cas les effets néfastes que peuvent avoir les UV sur la peau ! C’est pour cette raison qu’il est nécessaire de se munir d’une protection solaire adaptée à votre peau pour mieux la protéger.

3. LE VIEILLISSEMENT

Avec une structure lui permettant d’être mieux protégée contre les rayons UV en surface, la peau foncée a la capacité de vieillir plus lentement que la peau blanche. Cependant, il est nécessaire de souligner que le fibroblaste des peaux foncées ne fait que freiner ce vieillissement, il ne le supprime pas. Il est donc important, pour ce type de peau, de booster la cellule de fibroblaste avec des soins anti-âge, pour assurer une peau ferme et souple le plus longtemps possible.

Le renouvellement cellulaire des peaux noires est 2,5 fois plus lent que celui des peaux caucasiennes.

 

4. LES TÂCHES PIGMENTAIRES

En raison de la densité de l’épiderme et d’un excès de production de mélanine chez les peaux pigmentées, la cicatrisation peut s’avérer compliquée. La peau est ainsi exposée à un risque d’hyperpigmentation.

Les principaux responsables de ces tâches sont les boutons d’acné, les brûlures, les piqûres ou encore les coups de soleil. Certains médicaments et produits parfumés ou alcoolisés peuvent également générer ce type de tâches.

Il existe deux types de traitements possibles en cas de présence de ces cicatrices :

  • Le peeling chimique : cet acte médical a pour but de régénérer les cellules et de produire des fibres de collagène, ce qui permet à la peau de paraître plus lisse et sans tâches.
  • Les produits dépigmentants : ces produits très chimiques, dont le but est de réduire la pigmentation naturelle de la peau ont des effets néfastes et parfois irréversibles.
  • Les produits naturels avec des actifs tels que la vitamine C (qui favorise l’éclat du teint). Le but de ces actifs est dunifier votre teint sans abimer votre peau.

La prévention reste la meilleure solution contre l’hyperpigmentation, pour ce faire, il faut privilégier l’entretien et la protection de votre peau.

En lire plus

4 femmes inspirantes et militant pour les droits des femmes

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.